Un tour du monde peut paraitre un projet complètement fou, et les obstacles infranchissables. Et pourtant, de très nombreuses familles se lancent tous les jours dans l’aventure. Entre les sites dédiés aux « tourdumondistes » et les réseaux sociaux, les choses sont vraiment facilitées à l’heure actuelle… Transports, logements, boulot, budget, école, santé…. je vous dit tout sur l’organisation pratique d’un tour du monde en famille !

 

Organisation d’un tour du monde en avion

 

Il y a évidemment de multiples façons de voyager. Partir à pied, à vélo, en camping car, en 4×4 avec des tentes sur le toit ou en bateau…. tout est possible !

Nous avons choisi une formule très simple qui permet de visiter des endroits assez éloignés : le tour du monde en avion.

Plusieurs agences se sont spécialisées dans la vente de ces billets d’avion « Tour du monde ». Il s’agit d’un billet d’avion valable un an maximum qui permet de parcourir un nombre déterminé de destinations. Les pays sont définis au départ mais les dates sont flexibles, ce qui permet d’improviser le programme et de prolonger dans certains pays au gré de ses envies. Pour encore plus de flexibilité, on ne prend parfois dans ces billets que les grandes étapes (pour passer d’un continent à un autre par exemple) en se laissant la possibilité dans chaque continent de choisir librement l’itinéraire en parcourant les pays en voiture, transports en commun ou en ajoutant au fur et à mesure des petits vols.

Ces billets répondent à des conditions strictes comme par exemple, voyage sur 12 mois maximum ; en partant d’un point du globe pour revenir au même endroit ; on voyage toujours dans le même sens (par ex, si on quitte l’Asie pour aller en Australie, pas moyen de revenir en arrière pour refaire un pays d’Asie) et on doit avoir traversé au final les 2 grands océans (Atlantique et Pacifique).

Les 2 agences principales spécialisées dans ces billets sont Travel Nation (que nous avons choisie) et Zipworld. Leurs services et tarifs sont équivalents. Nous avons opté pour Travel Nation parce que nous préférions avoir toujours un interlocuteur par mail ou au téléphone, plutôt que de passer par l’interface un peu rébarbative de Zipworld.

Le prix de ces billets « tour du monde » va dépendre de nombreux critères (nombre d’étapes, itinéraire…) mais au final, c’est meilleur marché que beaucoup de gens ne l’imaginent (même si ça reste un sacré budget). Par ex, vous pouvez déjà avoir un billet d’avion qui permet de voyager autour du monde pendant un an avec une dizaine de pays sur plusieurs continents pour environ 2000 EUR par personne. Si vous choisissez des options plus chères (comme inclure l’ile de Pâques, les Galapagos…), ça peut monter à 4000 EUR par personne.

Ces agences n’ont pas le monopole des tours du monde en avion. Vous pouvez également passer directement par une alliance de compagnies aériennes (en ne volant que via leurs lignes) ou bien prendre vos billets d’avion au fur et à mesure pour un maximum de liberté.

Tout ce qu’il faut savoir sur les tours du monde en avion et les différents choix que cela implique est expliqué ici

 

Itinéraire d’un tour du monde

 

Créer son itinéraire idéal pour un tour du monde est très excitant mais c’est loin d’être une tâche facile. On fait une liste de pays rêvés, d’expériences qui nous tiennent à coeur et on ajoute les contraintes de temps, budget, météo… Je vous partage nos réflexions et notre itinéraire sur 8 mois dans cet article : «Notre itinéraire de tour du monde».

Un outil génial pour imaginer son itinéraire est le Planificateur à contre sens qui permet d’entrer des pays, ses dates et de voir si la météo est plus ou moins propice durant son parcours. L’outil donne également plein d’autres infos sur les pays traversés (budget moyen…).

Un autre lien super utile est le dossier consacré à ce sujet par le site Tourdumondiste ainsi que son outil permettant de déterminer le coût de la vie tout au long de son itinéraire.

 

itinéraire Tour du monde

 

Le budget d’un tour du monde

 

C’est la question cruciale ! C’est bien sûr le nerf de la guerre et la première question qu’on se pose… Combien coûte un tour du monde ? Là aussi, il n’y a évidemment pas qu’une seule réponse et il y a autant de voyages que de budgets différents. En lisant de nombreux témoignages de familles, on se rend compte qu’on part finalement avec tous les budgets et que quand la volonté y est, on trouve le moyen d’adapter son aventure à ses finances…

J’ai consacré un article complet à cette question que je vous invite à lire ici : « Budget d’un tour du monde en famille ».

 

Boulot et tour du monde

 

Certains « tourdumondistes » s’octroient – les chanceux – une véritable parenthèse pendant leur tour du monde. Ils ont pris une pause carrière, ont quitté leur job… et ont l’esprit libre pour vivre à fond leur aventure.

D’autres, comme nous, continueront à travailler à distance pendant leur voyage. Diego est indépendant et ne peut pas mettre sa société sur « pause » pendant son absence. Il a mis des choses en place pour s’alléger au maximum et peut compter sur des personnes de confiance pour l’aider mais il devra néanmoins régulièrement se connecter et bosser quelques heures par-ci, par-là pour assurer le minimum pendant ses 8 mois d’absence. L’avantage, non négligeable, de pouvoir travailler à distance est de continuer à toucher certains revenus pendant le voyage.

Une dernière catégorie est celle des « nomades digitaux » qui ont adopté ce mode de vie et choisi ou adapté leur travail en conséquence. Grace aux technologies, ils travaillent de n’importe où et peuvent voyager au gré de leurs envies.

 

Scolarité et tour du monde

 

Je consacrerai certainement un ou plusieurs articles à cette question… Nous partons avec 3 enfants en âge scolaire qui seront pendant notre tour du monde en 1ère primaire (CP), 5ème primaire (CM2) et 2ème secondaire (4ème). Bref, c’est déjà du sérieux et il ne faut pas négliger cet aspect !

Quand on se lance dans un tour du monde, la scolarité soulève d’emblée 2 questions :

  • Administrativement, légalement, est-ce que j’ai le droit (et dans quelles conditions?) d’enlever mon enfant de l’école pendant le voyage?
  • Comment est-ce que je vais assurer cet interim d’institutrice ? Quels supports utiliser ? Quelles sont les matières à suivre… ?

Je vais vous parler ici du sytème belge que nous suivons parce que la situation n’est pas nécessairement la même en France.

Au niveau légal, l’enseignement est obligatoire mais pas l’école. On peut donc décider d’assurer nous-même l’instruction de nos enfants. En Belgique, il faut avant le 5 septembre, envoyer une « déclaration d’enseignement à domicile » pour attester de ce choix pour l’année scolaire. On m’a conseillé de préciser que nous partions en voyage (avec preuve) pour éviter les contrôles pendant notre absence. Nous avons décidé de revenir fin février. Les écoles de nos filles ont déjà accepté de les reprendre à ce moment-là dans leurs classes respectives. Début mars, j’enverrai à l’administration une attestation de réinscription à l’école et ça suffira à les remettre dans la voie classique. Si vous partez une année complète, attention de vérifier si un examen certificatif n’est pas prévu en fin d’année scolaire à l’âge de vos enfants (CEB, CE1D…). Dans ce cas, il faudra le passer à votre retour au jury central. Dans notre cas, notre ainée passera son CE1D à l’école fin juin.

En terme de supports d’enseignement, j’ai choisi de ne pas suivre un système stricte (type CNED) qui me semble trop rigide en voyage. J’ai discuté avec les institutrices de mes filles qui m’ont bien orientée dans mes choix. Je me concentrerai sur le Français et les Maths pour les 2 plus jeunes et Français, Maths et Sciences pour notre ainée. Certains profs nous ont même donné sur clé USB tous les cours, exercices, synthèses, tests et correctifs de l’année. Une aide super précieuse ! Il y aura aussi pas mal d’interactions avec les écoles pendant le voyage. Nous leur enverrons des news, des photos, des petits bilans des pays parcourus et eux, nous enverrons parfois des leçons filmées par les élèves, des nouvelles de la classe et des questions sur notre aventure.

 

Tour du monde en pratique

 

Logements et transports en tour du monde

 

Sur ce point, tout est possible. A chacun d’inventer son tour du monde !

Certains font tout en camping, d’autres pratiquent des échanges de maisons, logent chez l’habitant, en Airbnb, en auberges de jeunesse ou en hôtels. La plupart, comme nous d’ailleurs, font un beau mélange de tout ça !

Pour notre part, en-dehors des avions, nous louerons des voitures, prendrons des trains, des bus, des bateaux. On aime l’idée de mélanger les logements et on passera sans doute de camping à des superbes lodges où nous avons parfois la chance d’être invités grâce à ce blog.

Ce qui est certain, c’est que ces 2 postes sont la clé du budget en tour du monde. Autant se fixer dès le départ un montant alloué par jour et essayer de s’y tenir sur la longueur.

 

Valises de tour du monde

 

Qu’est-ce qu’on emporte en tour du monde ? Certains sont ultra-minimalistes et partent avec un mini sac à dos et le stricte nécessaire. D’autres sont beaucoup plus larges. Je suis en train de boucler nos valises et je vousai préparé un article dédié à cette question avec la liste de ce que nous emportons et les différentes recherches que j’ai faites à ce sujet qui m’a occupé l’esprit un bon nombre de soirées ! C’est par ici: “Nos valises de Tour du monde”.

 

Assurance et santé en tour du monde

 

Un tour du monde demande une certaine préparation au niveau médical. On a fait la tournée des généralistes / dentistes… pour les contrôles de routine afin de s’assurer que tout le monde était en bonne santé. On s’est mis à jour au niveau vaccin en en ajoutant certains conseillés par le médecin de la Travel Clinic en fonction de notre itinéraire. Dans notre cas, nous avons fait les vaccins suivants (en plus de ceux repris dans un schéma classique de vaccination) : Fièvre jaune, fièvre typhoïde et le vaccin contre la rage (non obligatoire mais conseillé).

Ces médecins nous ont également aidé à dresser une liste de médicaments (parfois sur ordonnance) à emporter avec soi. C’est là qu’il faut trouver le juste milieu entre la pharmacie de voyage ultra complète que j’emportais avec moi en Afrique (voir l’article consacré à ce sujet) et notre volonté d’alléger au maximum nos valises… On essaie donc de réduire tout ça en se rassurant avec l’expérience des familles qui reviennent de tour du monde et nous assurent qu’on trouve tout partout (ou presque)…

Une appli intéressante qui m’a été recommandée par le médecin de la Clinique du Voyage est « Convert Drugs » qui permet d’entrer le nom d’un médicament et d’en connaitre la molécule principale ainsi que l’équivalent dans un autre pays.

Il faut évidemment aussi penser à s’assurer. Une bonne couverture médicale, rapatriement et annulation est indispensable dans ce type de voyage ! Quand on dépasse 3 mois de voyage, on sort généralement des assurances classiques et il faut souscrire une assurance spécifique à ce type d’aventure. A nouveau, certains prestataires sont spécialisés dans le domaine comme Chapka. Nous avons finalement opté pour l’assurance proposé par Travel Nation (chez qui nous avons réservé nos billets d’avion). Vous trouverez un superbe comparatif des assurances ici.

 

Tour du monde en pratique

 

Quel est le meilleur âge pour partir avec des enfants ?

 

Honnêtement chaque âge a ses avantages et ses inconvénients !

Partir avec de jeunes enfants permet d’échapper à la contrainte de la scolarité (et ce n’est pas un mince avantage!). Cela permet également de faire des économies puisqu’en-dessous de 2 et même 6 ans, les enfants paient nettement moins (et se casent facilement en lit d’appoint dans un petit coin d’une chambre double).

Par contre, les jeunes enfants demandent une certaine organisation pratique (repas, couches, siestes…) qui n’est pas toujours évidente en voyage. En outre, on peut se demander ce qu’ils retireront de cette aventure, de quoi se souviendront-ils…?

Nous partons avec des enfants de 6, 10 et 12 ans. D’un point de vue logistique, c’est super simple ! Elles suivent le rythme des adultes, posent beaucoup de questions, s’impliquent vraiment dans le voyage et en garderont certainement de très beaux souvenirs. De plus, elles sont autonomes, jouent et s’occupent sans qu’on doive les surveiller à plein temps, ce qui nous permettra de souffler de temps en temps (précieux quand on passe 24h/24 ensemble).

Par contre, notre aînée paie le prix adulte partout (aïe) et nous allons devoir assurer l’école en voyage pour les 3 (re-aïe)!

 

Liens et outils super utiles pour organiser un tour du monde

 

Vive internet et notre époque super connectée, voici vos meilleurs amis pour organiser un tour du monde :

  • Le site Tourdumondiste (et le groupe Facebook de ce site) : c’est la bible! C’est fou le nombre d’infos reprises sur ce site : des dizaines d’articles super pratiques, de comparatifs, d’analyses, de sondages pour vous permettre de choisir vos avions, votre assurance, votre sac à dos, vos chaussures de marche… Encore plus précieux : des budgets détaillés et infos sur le coût de la vie dans chaque pays. Bref, je vous garantis que vous y passerez beaucoup beaucoup de temps! Le site consacre également une partie aux tours du monde en famille.
  • Le Planificateur à contre-sens : outil super pratique pour imaginer son itinéraire et vérifier la météo, le budget… tout au long du parcours.
  • Le groupe Facebook des «Les Familles autour du monde» : un super groupe où des centaines de familles francophones partagent leurs expériences et posent leurs questions en tout genre. Convivialité et bienveillance sont les maitres mots et des rencontres sont souvent organisés en Europe ou sur la route entre les différentes familles.
  • Vous trouverez aussi des infos ultra précieuses pour préparer votre tour du monde sur des dizaines et des dizaines de blogs de familles qui se sont lancées dans l’aventure. En fonction de votre itinéraire, vous aurez vite vos chouchous !
  • A l’ère des Smartphones, il y a aussi plein d’applis bien utiles à avoir sur son téléphone pour partir en tour du monde : Booking, Agoda, Airbnb, Kayak, Google Translate, XE Currency… Certaines sont aussi plus spécifiques à un pays comme Campermate en Australie par exemple.

 

Vous avez aimé cet article? Epinglez-le sur Pinterest!

Tour du monde en pratique

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Pin It on Pinterest