La vieille ville de Stone Town, aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, est le cœur culturel et historique de Zanzibar. L’histoire de l’ile est marquée par un brassage de 1000 influences. Les cultures arabe, swahili, indienne, omanaise, perse et occidentale s’y mêlent pour donner une cité cosmopolite et tolérante.

Se perdre dans le dédale de petites ruelles de la ville est une plongée dans l’histoire de Zanzibar et de ces peuples qui marquèrent l’ile. C’est aussi une agréable balade dans une ville mixte, authentique, colorée, tournée vers l’Océan et qui recèle 1000 secrets et endroits bien gardés. C’est donc un immanquable dans votre voyage à Zanzibar. Prévoyez au minimum une demi-journée à consacrer à cette visite et pour les plus curieux, logez-y une ou deux nuits au début de votre séjour avant de partir vous prélasser sur les plages paradisiaques de l’ile.

 

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar

Histoire de Stone Town

 

De tout temps, Zanzibar fût marqué par le commerce. Stratégiquement située proche de l’Afrique continentale et sur le route de l’Orient, l’ile fût très vite une plaque tournante des commerces en tout genre: ivoire, esclaves, or, épices, cuirs séchés, gomme, carapaces de tortues…

Au 19ème siècle, alors possession du Sultan d’Oman, l’ile est à l’apogée de sa prospérité et Stone Town devient le centre d’un immense espace économique qui s’étendait dans le continent africain (bien au-delà de la région des grands lacs) jusqu’à l’Inde et la Chine. Cette richesse provoqua l’arrivée en masse à Zanzibar d’un très grand nombre d’arabes et d’indiens, déjà présents de longue date sur l’ile. Les occidentaux viennent également s’y installer attirés par le commerce et l’économie florissante des plantations, notamment celles de girofliers dont Zanzibar deviendra le premier producteur mondial pendant la période de «la manie du girofle».

Bien que géographiquement africaine, l’ile l’était en réalité bien peu. Comme l’écrit V.S Naipaul : «La côte n’était pas vraiment africaine. Elle était arabe, hindoue, perse, portugaise et nous qui y vivions, étions en fait des gens de l’Océan indien. Nous tournions le dos à la véritable Afrique. Bien des kilomètres de brousse et de désert nous séparaient des gens de l’intérieur ; nous regardions vers la mer, vers les pays avec lesquels nous commercions : l’Arabie, l’Inde, la Perse. C’étaient aussi les pays de nos ancêtres». (Naipaul V.S., «A la courbe du fleuve», Paris , Albin Michel, 1982)

La traite des esclaves est à cette époque florissante. C’est la première source de richesse de l’ile et ce sont quelques 200.000 esclaves qui, vers le milieu du 19ème siècle, transitaient chaque année par Stone Town. La demande est telle que les caravanes s’enfoncent toujours plus profondément en Afrique continentale pour chercher cette main d’oeuvre servile qui souvent n’atteindra jamais l’ile tant les conditions de voyage étaient inhumaines.

Les traces de ce commerce funeste, de ces exportations florissantes et des influences qui bercent la ville dans un grand brassage culturel sont aujourd’hui encore bien présentes dans les petites ruelles de la vieille ville de Stone Town.

Pour ceux que l’histoire intéresse, je vous conseille vivement de lire «Mémoires d’une princesse arabe» de Emily Ruete : récit des années d’enfance de la princesse Salme, fille du Sultan d’Oman et de Zanzibar qui régnait sur l’ile au milieu du 19ème. Elle décrit les moeurs de l’époque, la vie dans ces palais des 1001 nuits, la condition des femmes, l’esclavage, l’éducation des enfants, la religion, le commerce, les guerres fratricides de pouvoir… Un récit fascinant et extrêmement instructif sur Zanzibar et son histoire.

 

Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar

 

à voir et à faire à Stone Town

 

Visite guidée de la vieille ville

Le meilleur moyen de s’imprégner d’une ville est de s’y perdre et pour Stone Town, vous pourriez rapidement être pris au mot tant le dédale de petites ruelles peut vite se transformer en labyrinthe. Les ruelles étroites de la vieille ville ne permettent pas la circulation des voitures et c’est le règne des piétons, des ânes, des charrettes et des 2 roues.

Je vous conseille de commencer par visiter la ville accompagné d’un guide qui saura vous éclairer sur l’histoire de l’ile et vous emmener dans les endroits les plus secrets de ces ruelles pleines de charme.

Au gré de la promenade, vous croiserez des échoppes d’épices et de tissus, des groupes d’écoliers, des marchands ambulants de fruits, des fidèles se rendant à la prière, des joueurs de dames sur la place «Jaws» ou des femmes cachées sous des voiles colorés. Vous passerez devant des dizaines de portes superbement sculptées qui fond la réputation de Zanzibar. Celles qui ont un fronton carré et une frise représentant un motif de chaine sont d’origine arabe tandis que celles qui ont un fronton arrondi et une frise fleurie sont d’origine indienne. Mais il n’y a pas que les portes qui sont belles à Stone Town. Levez les yeux au ciel pour admirer également les balcons ouvragés et les terrasses secrètes sur le toits des maisons. Vous remarquerez aussi l’entrelacs chaotique de fils électriques qui s’étirent entre les maisons de manière totalement anarchique. Enfin, si vous avez de la chance, votre guide vous fera peut-être pénétrer dans d’anciens palais arabes aux cours intérieurs ombragées encore chargées de mystère.

La visite passera certainement par des hauts lieux de l’Histoire comme le vieux fort portugais, l’ancien marché aux esclaves et la cathédrale anglicane bâtie sur le même site ou le palais de Tippo Tip, un des plus funestement célèbres marchands d’esclaves. Vous pouvez également poursuivre la visite par le Palace Museum, ancien palais du Sultan, devenu un musée sur l’histoire et la vie de Zanzibar au 19ème siècle. Instructif mais malheureusement assez délabré.

Tous les hôtels vous proposent des visites guidées de la vieille ville mais j’ai rencontré sur place une française installée sur l’ile depuis des années et qui sera ravie de vous guider dans votre découverte de Stone Town. Vous pouvez la contacter de ma part et si elle n’est pas disponible, elle pourra sans doute vous trouver un autre guide francophone : Mélanie Bruneau, melanie.bruneau@laposte.net

 

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar

 

Se perdre dans les marchés typiques

Zanzibar est une ile épicée et ses marchés ne manquent pas de saveurs, de couleurs et d’odeurs. Le Darajani market est le marché aux poissons et fruits et légumes de la vieille ville. C’est un important lieu de commerce qui s’anime du matin jusqu’au soir avec les arrivages des pêches et des récoltes du jour. Un endroit typique où votre guide vous emmènera certainement.

Le soir, rendez-vous au Food market des jardins de Forodhani pour déguster, à la nuit tombée, des spécialités de l’ile. Vous aurez le choix entre des dizaines de stands de brochettes grillées, beignets, currys, pizzas exotiques, jus épicés et glaces. Il y a beaucoup de monde mais c’est 100% authentique et c’est une très chouette sortie couleur locale pour vous plonger dans l’ambiance de la ville.

 

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar

 

Shopping de tissus, artisanat et épices

Si vous voulez ramener des souvenirs de Zanzibar, c’est à Stone Town qu’il faut faire son shopping. Les ruelles de la vieille ville regorgent de petites échoppes d’épices, boutiques de tissus, ateliers d’artisans, magasins de souvenirs et vous n’aurez pas de mal à trouver de jolies choses. Bien sûr, il faut toujours négocier pour obtenir un bon prix. Comme souvenir d’un autre genre, vous pouvez aussi vous faire tatouer au henné (notamment dans l’enceinte du vieux fort).

Nous avons beaucoup aimé la petite boutique d’artisanat Moto&Dada gérée par une coopérative de femmes de l’ile.

Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar
Stonetown 51
Stone town Zanzibar

 

Admirer le soleil couchant depuis l’une des terrasses de la ville

Stone Town est une ville tournée vers l’Océan. La plupart des anciennes maisons, des anciens palais cachaient de superbes terrasses sur leur toit pour profiter de la brise marine, rêver devant le ballet des bateaux et admirer le coucher de soleil le soir venu. Certaines de ces terrasses sont devenues des restaurants réputés où il fait bon s’installer à la fin du jour pour admirer ce spectacle magique et diner sous les étoiles de la nuit africaine.

  • Emerson Spice ou Emerson on Hurumzi : Ces 2 hôtels sont de véritables institutions dans la ville. Tous les 2 établis dans d’anciens palais arabes, leurs restaurants sur des terrasses de toit sont dignes des 1001 nuits. Au restaurant d’Emerson Spice, on est assis à l’occidentale (table, chaises) alors qu’à Emerson on Hurumzi, on est assis sur des gros coussins perses à même le sol. Les 2 endroits proposent des concerts de musique traditionnel. Réservation obligatoire !
  • Africa House : un ancien club de gentleman anglais devenu un bel hôtel avec une terrasse face à l’Océan très prisée au moment du coucher du soleil.
  • Park Hyatt et Serena : Deux hôtels très haut de gamme qui offrent des terrasses aux vues splendides à l’heure du soleil couchant.
  • Maru-Maru : une grande terrasse avec vue sur les toits de la vieille ville et sur l’océan au loin. Très agréable aussi pour le déjeuner. Ce n’est pas de la grande gastronomie mais leurs plats locaux (notamment le curry de poisson) sont délicieux.

Si vous êtes passionnés de gastronomie et que vous voulez vous aventurer dans un des restaurants les plus typiques de Stone Town, vous pouvez essayer Lukmaan, au pied d’un grand baobab qui semble sortir du toit du restaurant. Fréquenté principalement par les locaux, c’est une véritable institution. Pas de carte, une ambiance un peu chaotique mais de la cuisine 100% traditionnelle et savoureuse. Si vous voulez tout savoir de la gastronomie locale, voici un très bon article.

 

Stone town Zanzibar

Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar
Stone town Zanzibar

Merci à Fréderique et Manu pour leurs jolies photos de soleil couchant.

 

Excursions depuis Stone Town

Si vous logez à Stone Town et que vous voulez vous échapper de la ville, de nombreuses possibilités d’excursions, proposées par la plupart des hôtels, s’offrent à vous :

  • Spice Tour : Les épices font partie de la vie de Zanzibar depuis toujours. La visite d’une des fermes d’épices, proches de Stone Town, est une plongée très instructive dans un monde plein d’odeurs, de couleurs et de saveurs. Vous vous enivrerez des effluves de citronnelle, poivrier, giroflier, cannelle et cardamone… et vous pouvez même finir la visite par un cours de cuisine swahili.
  • Prison Island : une petite ile au large de la ville qui abrite une ancienne prison destinée aux esclaves récalcitrants et aussi une grande colonie de tortues géantes qu’on approche de très près.
  • Pique-nique sur le banc de sable de Nakupenda Beach : Activité souvent organisée à la suite de la visite de Prison Island. Le bateau vous déposera sur un banc de sable immaculé émergeant des eaux turquoises de l’océan pendant quelques heures par jour, au gré des marées. Attention l’endroit est très touristique et vous ne serez donc pas seuls à y pique-niquer mais le cadre reste incroyable.

 

Stone town Zanzibar

 

Où logez à Stone Town ?

Rendez-vous sur mon article « Où logez à Zanzibar » pour connaitre les meilleures hôtels de Stone Town.

 

Vous avez aimé cet article?
Epinglez-le sur Pinterest!

 

Stonetown Zanzibar

 

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Pin It on Pinterest