Kakuli signifie « vieux buffle » et c’est aussi le surnom qu’on donnait à Norman Carr, ce grand aventurier du siècle dernier et père des safaris modernes. Il a créé ce camp à son image, au plus près de la nature et en total respect avec celle-ci…

Les 5 chambres du Time + Tide Kakuli Bush Camp, dont une superbe suite familiale, ressemblent à des grandes huttes qui se fondent parfaitement dans le décor et font face à une très belle vue sur un bras de la rivière Luangwa. Juste devant notre tente, s’étend une vaste plaine mi-sèche, mi-marécageuse qui sera totalement inondée en saison des pluies. Toute la journée, c’est un véritable tableau, on voit défiler des dizaines de buffles, girafes, antilopes et éléphants…

 

Kakuli

Kakuli

Kakuli
Kakuli
Kakuli
Kakuli
Kakuli
Kakuli
Kakuli 31
Kakuli

Pendant la « saison verte », c’est l’un des seuls seuls camps qui restent ouverts et proposent des safaris en bateau dans le décor totalement transformé du parc.

En saison sèche, c’est une base idéale pour faire des safaris à pied, pour lesquels South Luangwa est tellement renommé. Nous partons à l’aube (sans les enfants) et marchons en file indienne encadrés à l’avant et à l’arrière par des Rangers armés. C’est une expérience magique que nous avions déjà tentés dans d’autres réserves et que je vous conseille vivement. A pied, les perceptions sont totalement différentes. Les sens sont en éveil, on est entourés de silence et par les 1000 sons de cette nature bien vivante autour de nous. Le rythme est plus lent donc on voit généralement moins d’animaux et de moins près mais on prend le temps de faire attention à la végétation, aux empruntes… On est aux aguets car beaucoup plus vulnérables qu’à l’abris d’un véhicule. On se sent un peu comme invités dans ce tableau vivant…

Notre Ranger repère un premier groupe d’éléphants qui semble venir dans notre direction. Pas question d’être sur leur chemin, ce serait trop dangereux. On change alors de direction mais on tombe sur un autre groupe qui avance dans le sens opposé. Bref, on se retrouve « coincés » entre 2 groupes d’éléphants et on accélère le pas pour se mettre à l’abris. J’avoue qu’on a une petite montée d’adrénaline mais les Rangers n’ont pas l’air du tout de s’affoler alors on garde notre calme…

 

Kakuli

Kakuli

Kakuli

Kakuli

 

Dans ce camp comme dans les autres que nous avons visités lors de ce voyage (pour l’itinéraire complet, voir mon article «Zambie – Malawi: Voyage au coeur de l’Afrique »), nos enfants sont reçus comme des rois. Le personnel est aux petits soins et tellement attendris par Aprilia (une de leurs plus jeunes clientes), qu’elle devient un peu la mascotte du camp ! Et elle ne se prive pas d’en profiter !

Le dernier soir, on nous prépare une belle surprise… Sur la route de retour de notre game drive, quand la nuit commence à tomber, la voiture s’arrête face à une superbe vue où une table, nappée de blanc, nous attend. Champagne et petits fours pour nous et pop corn préparés à même le feu pour les filles… Un moment magique sur fond de coucher de soleil qu’on est pas prêt d’oublier…

 

Kakuli

Kakuli
Kakuli
Kakuli
Kakuli

 

Infos:

Time + Tide Kakuli Bush Camp

 

Vous avez aimé cet article? Vous voulez le retrouver facilement?
Epinglez-le sur Pinterest!

Kakuli

 

EnregistrerEnregistrer

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Pin It on Pinterest