« Ibo Island »… Ce nom ne vous dit certainement rien… Cette petite ile de l’Archipel des Quirimbas, au Nord du Mozambique, est perdue au milieu de l’Océan Indien. Pratiquement oubliée du reste du monde, à 1000 lieues des circuits touristiques traditionnels, le temps s’y est arrêté il y a plus de cent ans.

Rejoindre Ibo est déjà toute une aventure! Après un vol Johannesburg – Pemba, nous prenons un tout petit avion – juste le pilote et nous 5 – et survolons les eaux turquoises à perte de vue.

En arrivant sur l’ile, on est directement touchés par l’ambiance particulière qui y règne. Ibo fût une des premières iles occupées au Mozambique et les anciens forts arabes se mêlent aux vieilles maisons coloniales portugaises. La nature reprend ses droits sur certaines constructions et les racines tortueuses des figuiers et des bougainvilliers envahissent les ruines. Les anciennes ruelles résonnent d’histoires de pirates, d’esclaves et de marchants d’or… L’atmosphère est empreinte de magie et de nostalgie.

 

Ibo Island

Il n’y a pratiquement aucune voiture sur l’ile. Les habitants se déplacent à pied ou à vélo et vivent comme au siècle dernier de pêche traditionnelle, d’agriculture et d’un peu d’artisanat, comme le travail de l’argent qui se transmet de père en fils. En une semaine passée sur l’ile, nous croisons à peine 5 touristes… Et nous avons vraiment le sentiment d’être privilégiés de pourvoir découvrir un lieu pareil, si authentique et préservé. Cette ile est certainement un des joyaux culturels et historiques du Mozambique et nous sommes quasi-seuls à en profiter….

Nous étions à Ibo le 1er mai, pour la fête du travail qui est célébrée en grande pompe sur l’ile. Tous les habitants se rassemblent sur la place principale du village et chaque corporation présente un spectacle humoristique sur son métier. Les filles ont hurlé de rire en voyant le médecin du village faire semblant de piquer un patient avec une aiguille géante ! Musique, danses, rires, odeur de maïs grillés… C’était la fête et ça nous a bien plu !

 

Ibo Island Lodge

C’est au superbe Ibo Island Lodge que nous logeons quelques nuits. L’hôtel est établi en front de mer dans 3 anciennes maisons de la colonie portugaise. Le charme des lieux, doucement emprunts de nostalgie, est envoûtant.

Leur restaurant sur le toit offre une carte délicieuse et la plus belle vue de l’ile pour admirer le soleil couchant devant lequel passent doucement quelques Dhows, ces bateaux traditionnels de pêcheurs.

 

Ibo Island

Ibo Island

Ibo Island

 

Durant la journée, l’hôtel organise pas mal d’activités : visite guidée historique de l’ile, pique-nique sur un banc de sable au milieu des eaux turquoises, snorkeling, sortie en bateau dans les mangroves…

L’ile ne comporte pas de belle plage mais il suffit de faire quelques minutes de bateau pour trouver des coins paradisiaques. Les Quirimbas, classés par le WWF, sont un sanctuaire naturel presque intact, avec forêts, mangroves, récifs coralliens et eaux habités par les dauphins, tortues de mer, requins et plus des centaines d’espèces de poissons.

Une des spécialités du lodge est d’organiser des escapades de plusieurs jours à bord d’un bateau traditionnel en bois avec nuit en camping sauvage sur des iles désertes des Quirimbas. Je vous en dit plus sur cette expérience magique dans mon article consacré au Dhow sailing safari

 

Ibo Island

Ibo Island

Ibo Island

Infos pratiques

  • Pour rejoindre Ibo, il vous faudra d’abord prendre un vol jusqu’à Pemba, sur la côte mozambicaine (généralement depuis Johannesburg ou Dar Es Salam). Vous prendrez ensuite un petit vol jusqu’à Ibo Island. Il y a aussi moyen de rejoindre l’ile en prenant un bateau depuis Pemba ou Tandanhangue. Toutes les infos d’accès sont reprises ici.
  • Sur l’ile, il y a très peu d’hôtels. Nous logions au très beau Ibo Island lodge qui est sans conteste, la meilleure adresse de l’ile. Dans une gamme de budget plus raisonnable, il y a aussi Cinco Portas, MitiMiwiri et Baobibo. Si vous ne logez pas à Ibo Island lodge, je vous recommande fortement d’y diner un soir. C’est la meilleur table et la plus belle vue de l’ile.
  • Au niveau des saisons, je vous conseille de privilégier l’automne et l’hiver austral (d’avril à octobre) pour bénéficier d’un temps sec et agréable.
  • Vous pouvez très bien inclure Ibo dans un circuit plus large qui comprendrait par exemple, l’Ilha de Mozambique, un séjour à Pemba ou un hôtel de luxe à Vamizi ou Azura Islands.
  • Pour organiser ce voyage, nous étions passés par une agence local extrêmement fiable et efficace : http://www.kaskazini.com

Crédit photos: Ibo Island lodge & Sophie Pirlot

 

Vous avez aimé cet article? Vous voulez le retrouver facilement?
Epinglez-le sur Pinterest!

 

Ibo Island

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Pin It on Pinterest