Terre rouge, acacias et termitières par centaines, les paysages de cette réserve, située entre Windhoek et Etosha, sont absolument splendides. Mais si l’on vient à Okonjima, c’est certainement pour y apercevoir les léopards et guépards. En effet, l’Africat Foundation qu’y s’y trouve recueille dans tout le pays depuis 20 ans des félins blessés, orphelins ou en danger pour les soigner puis tenter de les réinsérer dans la vie sauvage de la réserve.

 

Okonjima

Okonjima

Okonjima

Okonjima

Loger à Okonjima

Il y a plusieurs possibilités de logement dans la réserve. Notamment un campsite qui a l’air superbe (seulement 5 emplacements en pleine nature sauvage avec douche privative en extérieur…). Nous logeons au Plains Camp. Déco moderne d’influence industrielle. Le bâtiment principale ressemble à une ancienne grange et tout nous rappelle qu’il s’agissait avant d’une propriété agricole.

Nous occupons une chambre familiale (en réalité 2 chambres communicantes) immense et très correcte. Bon à savoir les View rooms et les Standard rooms son quasiment équivalentes (même pour la vue) alors que les Standard rooms sont moins chères. Nous avions une Standard Family room, nr 13 et 14 qui est juste à côté d’une mignonne petite piscine totalement déserte.

Il y a encore d’autres possibilités de logement : le Bush Camp, plus luxueux mais qui n’accepte pas les jeunes enfants et une très belle villa privée.

 

Okonjima

Okonjima

 

Les activités à Okonjima

 

Pas mal d’activés proposées sur place. Nous choisissons :

 

Game drive avec leopard tracking

La réserve est superbe. On traverse de grandes étendues où se baladent librement une foule d’animaux (girafes, zèbres, phacochères, oryx, antilope, rhino…), on se croirait presque dans «Le Roi Lion» ! Les léopards portent tous une balise radio, ce qui permet de les tracker et de les retrouver plus facilement. Vous avez environ 50% de chance d’en voir un. La balise ne gâche rien au plaisir du game drive et c’est un vrai bonheur d’en apercevoir! C’est un des animaux les plus majestueux que je connaisse. Quelle puissance! Contrairement à ce qu’ils nous avaient annoncé à l’origine, notre petite dernière a pu faire l’activité avec nous (mais ce n’est pas garanti car en principe, il faut 6 ans pour y participer).

 

Okonjima

Okonjima

Visite de l’Africat Foundation

Très intéressante, la visite nous éclaire sur le travail remarquable de cette association, leur tâche éducative, les soins qui sont apportés aux félins, la manière dont ils sont relâchés…. Les filles sont passionnées par cette visite super pédagogique.
Ils vous emmènent ensuite dans les enclos des guépards qui sont gardés à la Fondation. On termine par un tête-à-tête impressionnant avec un léopard qu’on observe pendant de longues minutes depuis une cache. Ce n’était apparement pas prévu dans le programme de base de la visite et on a du un peu insister mais ça en valait vraiment la peine….

 

Les + :

Les – :

  • Ce ne sont pas les champions du monde de l’organisation. Ils s’étaient trompés sur nos chambres, sur les activités réservées…. Nous annoncent des limites d’âge qui au final, ne s’applique pas…. Mais au final, tout s’est arrangé et on a eu tout ce qu’on voulait.
  • Chambres très correctes et immenses mais sans charme

Infos :

Okonjima

 

Vous avez aimé cet article? Vous voulez le retrouver facilement?
Epinglez-le sur Pinterest!

 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Pin It on Pinterest